Blog

Journée des migrants

Nathalie LanziChaque année, des millions de femmes et d’hommes quittent leur foyer pour accéder à l’éducation ou trouver un emploi. En ce 18 décembre date de la journée internationale des migrants, il est essentiel de dissiper les préjugés et de sensibiliser l’opinion à la contribution des migrants dans les domaines économique, culturel et social, au profit tant de leur pays d’origine que de leur pays de destination.

Au-delà de cette migration volontaire, ce sont des milliers de personnes qui chaque jour quittent leurs pays, pour fuir la guerre, la pénurie alimentaire, la pauvreté, les aléas climatiques … Ils s’engagent alors sur un chemin périlleux, où beaucoup perdent la vie, à bord d’épaves sur la Méditerranée, en traversant des massifs montagneux … C’est pourquoi l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté des engagements essentiels au sein de la Déclaration de New York, il s’agit de sauver des vies, protéger les droits des réfugiés et des migrants, de partager la responsabilité du soutien et de l’accueil des réfugiés et des migrants. L’objectif est d’arrivée à un pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière.

                La France a toujours été une terre d’accueil et elle se classe ainsi au septième rang mondial pour le nombre d’immigrés en 2014 avec 7.7 millions de personnes nées dans un autre pays. Dans notre pays, l’immigration est un phénomène très ancien, plusieurs vagues d’immigration ont eu lieu accompagnant les croissances économiques comme au lendemain de la Seconde Guerre mondiale quand il a fallu reconstruire le pays. Depuis plusieurs années, la France accueille de nombreux migrants qui sont demandeurs d’asile qui quittent leurs pays pour leur survie, la demande d’asile dans notre pays n’a jamais été aussi forte.

                C’est pourquoi, aujourd’hui plus que jamais, il est essentiel que l’ensemble des acteurs se mobilisent pour que la migration se passe dans les meilleures conditions pour les migrants et pour les territoires qui accueille. La région Nouvelle-Aquitaine a pris toute sa part dans l’accueil de migrants, je tiens d’ailleurs à féliciter et remercier l’ensemble des communes, associations, citoyens qui hébergent et reçoivent des migrants et qui font le maximum pour que migration ne rime pas avec désolation.

                J’en profite pour vous inviter au nom de l’association République et citoyenneté 79, le 19 janvier prochain à 19 h, à la librairie des Halles de Niort pour venir échanger avec Bérangère MATTA, de SOS Méditerranée sur la base de son témoignage. SOS Méditerranée est une association indépendante qui se fonde sur le respect de l’homme et de sa dignité, elle a vocation à porter assistance aux personnes en détresse se trouvant en mer. Les personnes concernées sont des hommes, des femmes ou enfants, migrants ou réfugiés, se retrouvant en danger de mort lors de la traversée de la Méditerranée.